10 Questions avec... Clodagh

10 Questions avec... Clodagh

Clodagh : Il s'agit de faire entrer l'extérieur, d'incorporer les éléments et de faire appel aux sens. Pour l'expérience des arrivées, nous avons créé une haie sous un auvent avec un plafond en teck pour donner la sensation d'un porche d'entrée tranquille sur une route très fréquentée.

Dans le hall, le son de l'eau s'écoule d'une grande sculpture d'eau en cuivre bruni, appelée Water Music. Elle "joue" le son de l'eau en l'envoyant dans un bassin réfléchissant en contrebas. Les couloirs conçus par notre directrice du design, Nancie Min, invitent les clients à emprunter un chemin doucement éclairé jusqu'aux chambres, où chaque lit est orné d'une image d'eau. Sur la terrasse extérieure, la sérénité explose en couleurs joyeuses et en rires grâce aux gradins rembourrés qui surplombent la piscine.


ID : Quel est le détail de conception qui, selon vous, rend un projet d'hôtel exceptionnel ?

C : Chaque chaise de nos projets est soumise à un test d'assise par notre personnel pour approbation. Elles doivent être aussi confortables que belles.

Un autre facteur de conception qui n'est pas toujours pris en considération est le son. L'acoustique est importante, non seulement pour ce que vous entendez, mais aussi pour ce que vous n'entendez pas. Dans les espaces de fonction et de réunion, nous utilisons des matériaux permettant une absorption optimale du son afin de combattre la fatigue auditive.

ID : Quels sont les moyens que vous utilisez pour promouvoir un design vert et sain dans votre pratique ?

C : Nous sommes engagés dans le design durable depuis plus de 30 ans, il est donc gratifiant de travailler avec des clients qui ont le même engagement. Les matériaux doivent être luxueux mais nécessiter peu d'entretien pour résister à l'épreuve du temps. Tous les matériaux, en plus d'être écologiques, doivent être faciles à entretenir pour faire partie de la bibliothèque de matériaux de notre studio.

Notre mode opératoire en matière de conception consiste à aller au-delà de l'aspect physique. En plus des ingénieurs et des consultants en éclairage habituels, le répertoire du projet pour East comprenait des consultants chargés d'intégrer le feng shui, les symboles de résonance, la biophilie, la radiesthésie et la guérison par le cristal dans tout l'hôtel. Cela permet d'équilibrer et d'harmoniser le flux d'énergie. À en juger par les réactions du personnel et des clients, nous pensons que cela a plutôt bien fonctionné.

ID : Où avez-vous grandi et comment cela a-t-il influencé votre travail ?

C : J'ai grandi en Irlande, où je parcourais la campagne sauvage, souvent à cheval. Je suis sûr que cela a influencé mon existence en tant qu'être créatif et mon besoin inné de m'exprimer par le biais du design, en commençant comme créateur de mode dans les années 60.

ID : Quels sont vos projets récents ?

C : L'année a été énorme pour notre division de licences, Clodagh Signature. Après avoir lancé avec succès notre dernière collection d'extérieur avec Restoration Hardware plus tôt cette année, ainsi qu'une collection de tissus appelée Nomad avec Fil Doux Textiles, basé à Brooklyn, nous avons introduit la collection Kaya avec AKDO tiles et nous venons d'annoncer une collection de robinets avec Speakman qui sera distribuée par Rejuvenation.


ID : Quels sont les projets dont vous êtes le plus fier et pourquoi ?

C : Le projet Thorn Tree au Kenya, où la fondatrice Jane Newman et moi-même avons élaboré le plan d'une bibliothèque scolaire à l'aide de ficelles et de bâtons, est un projet important. La chaleur devait atteindre les 90 degrés, et il n'y avait ni électricité ni eau courante. Lorsque je suis retourné en Afrique environ un an plus tard, j'ai lu des livres aux enfants et j'ai constaté que notre ventilation croisée fonctionnait parfaitement. C'était profondément satisfaisant.

ID : Quelle personne, quel lieu ou quelle chose - dans l'industrie ou à l'extérieur - vous inspire ?

C : Je trouve l'inspiration à chaque pas. Je m'inspire de la poussière urbaine et des graffitis de New York, de la voûte des arbres, des animaux, des merveilleux graphiques de Milton Glaser et de l'architecture profonde de Tadao Ando. Le sculpteur Colin Okashimo et le musée Noguchi à New York. Les food trucks, les vieux cafés, la musique, la littérature et le théâtre. De l'eau. Paley Park. Les avions, le ciel. Les arrière-salles des friperies. Les artisans dévoués.

ID : Quels sont les matériaux qui vous intéressent en ce moment ?

C : Du verre transparent avec des cellules solaires, que je compte utiliser pour ma propre maison à Beacon, New York (quand j'aurai le temps de la construire !). Le bardage d'Architectural Systems, qui est fabriqué à partir de marc de café usagé. Des tissus et des tapis d'extérieur de Perennials et mes propres tissus de C.F. Stinson, qui sont fabriqués à partir de Sunbrella. J'utilise souvent des tissus d'extérieur pour les intérieurs car ils résistent aux taches, aux fêtes, aux chiens et aux enfants.

ID : Une source secrète que vous êtes prête à partager ?

C : Kalustyan's, où je peux acheter tous les ingrédients exotiques que je trouve lors de mes voyages.